Chaque équipe professionnelle Counter Strike a connu des hauts et des bas avec certaines cartes du map pool. Même les plus grandes équipes de tous les temps, comme Astralis 2019 et  Fnatic 2015 ont dû ajuster leurs veto de carte.

vertigo

La map maudite de TL

Ce qui est rarement vu à ce niveau de CS:GO, c’est une équipe bien implanté dans le top 10 HLTV depuis des mois et qui a une telle séquence de défaites sur une carte.

Alors que novembre à touche à sa fin, Team Liquid, la cinquième meilleure équipe au monde, a perdu six de ses sept derniers matchs contre Vertigo. Deux mois de défaites à venir sur Vertigo, dont quelques-unes à des moments charnières pour l’équipe.


Prenez, par exemple, la cinquième carte des finales de l’ESL Pro League contre Vitality le 2 octobre. C’était l’occasion pour Liquid de remettre enfin l’Amérique du Nord au sommet pendant l’une des périodes les plus sombres de la région NA.

Liquid perd 8 rounds à la suite, c’était un coup dont l’équipe nord-américaine ne se remettrait jamais, perdant le match 16-11 contre Vitality.

Pour jouer l’avocat du diable, l’ESL Pro League est l’un des rares tournois du tier 1 avec un format best-of-five. Ni Liquid ni Vitality n’ont activement choisi de jouer Vertigo pour le cinquième match, ce n’était que la dernière carte restante après une longue phase de veto.

Il y a quelques semaines à peine, Liquid surfait sur une vague d’élan sur la scène Legends de l’IEM Rio Major. Un départ 2-1 avec une large victoire sur NAVI a mis beaucoup d’espoir pour l’Amérique du Nord pour la phase à élimination directe du Major. Entrant dans les sélections et les veto, Liquid a décidé de sélectionner Vertigo pour commencer la série. C’était la première fois que Liquid jouait sur Vertigo dans le Major, et pour pousser les choses de mal en pis, leur adversaire Heroic affiche actuellement un taux de victoire de 70% sur la carte, selon HLTV.

team liquid

TL @IEM MAJOR

C’était un choix déroutant de Liquid qui commenceront T mais cette fois-ci ils ont réalisé une solide première mi-temps 9-6.

Liquid n’a réussi à mettre que deux rounds côté CT et a céder la première carte 16-8. Cette série a également permis à Heroic de gagner 2-1 pour se qualifier pour les playoff.

À ce stade, Liquid avait maintenant perdu ses quatre derniers matchs sur Vertigo. Le dernier représentant nord-américain a ensuite eu un autre tir lors des séries éliminatoires à Rio dans un BO3 contre Spirit. Un air de déjà-vu pour la fanbase de Liquid lorsque Spirit les a forcés à revenir sur Vertigo pour la série do-or-die pour les deux équipes. Liquid, désormais contraint à Vertigo, a continué à prendre des décisions discutables, choisissant de commencer du côté T. Vertigo a l’un des côtés en T les plus durs du pool de map actuel. Liquid a perdu la première mi-temps 10-5 et n’a pas réussi à remonter, concédant la carte d’ouverture 16-10 contre Spirit.

 

Liquid a finalement mis fin temporairement à leur dérapage Vertigo contre G2 lors de la finale d’automne de Blast Premier, mais l’histoire déchirante de Liquid et Vertigo n’était pas terminée. Liquid affronterait à nouveau Heroic, l’équipe européenne qui les a empêchés de participer aux séries éliminatoires à Rio, en demi-finale de la BLAST. Une tendance qui a émergé pour Liquid au cours des deux derniers mois a été d’interdire systématiquement deux cartes dans le BO3 : Nuke et Ancient. Ce faisant, cela a une fois de plus laissé la porte ouverte à Vertigo pour décider de la série.

Pour la deuxième fois au cours du mois dernier, Liquid affronte Heroic sur Vertigo. Heroic a de nouveau battu Liquid sur Vertigo, cette fois 16-9 pour les éliminer du dernier tournoi de Blast Premier de l’année civile.

Liquid semble pouvoir rivaliser avec les meilleures équipes du monde. Mais dans les plus grands moments, Liquid s’est blessé en arborant un pool de cartes CS:GO aussi limité ; celui qui les a forcés à jouer Vertigo dans des situations de victoire ou de retour à la maison lors de certains des meilleurs tournois de l’année.

À ce stade, les fans ont même remarqué à quel point les performances de Liquid sur Vertigo ne sont pas du tout ce qu’elles devraient être, ajoutant de l’huile sur le feu sur les réseaux sociaux.

Liquid a mis Nuke et Ancient sur liste noire à chaque veto, laissant la place à maintes reprises à Vertigo. Au cours des trois derniers mois, Liquid a joué 10 fois Vertigo et n’a remporté qu’un quart de ces matchs.

Quelque chose ne va pas et Liquid doit s’adapter.

TL doit retourner aux planches à dessin pour se sentir plus confiant sur Nuke / Ancient afin de pouvoir interdire Vertigo ou repenser son approche du côté T de la carte maudite.

Source link

0